AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois au pays des Erinyes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lune-Blanche
Pichon Rose
Pichon Rose
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Localisation : La où le vent m'emportera...
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mar 5 Fév 2008 - 23:11

Voilà je créé ce post pour avoir votre avis sur la candid' de mon eca pour devenir mercenaire. So it's time for the showwwwwwww !!
Revenir en haut Aller en bas
Lune-Blanche
Pichon Rose
Pichon Rose
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Localisation : La où le vent m'emportera...
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mar 5 Fév 2008 - 23:20

Les sages prétendent que toute fin a un commencement. En réalité, les vagues provoquées par le nouveau et l’ancien, le bien et le mal, ondulent à travers le monde, comme autant de cailloux jetés dans un lac de montagne. Qui peut connaître à l’avance les conséquences de nos actes ?

L’histoire débute dans le belle et enivrante citée d’Astrub…

Confortablement installé à son bureau, Mace-Windows dormait profondément caché sous une tonne de parchemins, quand un cri vint troubler son sommeil.


« Toffuuuuuuuuuuuuuuuuu !! »

D’un bond elle se leva et se précipita pour regarder à la fenêtre, d’où elle apercevait un jeune osamodas essayant de faire un câlin à un tofu.

« Arrêtes !! Tu vas le faire ecl… »

Trop tard la pauvre bête avait explosé et un amas de plume jaune jonchait le sol.

« Mais c’était un de mes tofus voyageurs… Tu abuses tu te rend compte de ce que tu as fais ? Bon bah ne me regarde pas avec ce regard vide, prend ce balai et nettoies le perron ! »

Retournant dans la chaleur de son nid douillet, son regard s’arrêta sur un parchemin égaré sur la table de la salle à manger. Ni une, ni deux elle prît le parchemin l’ouvrit et commença à le lire.

« Cher Mace-Windows…, tiens une lettre qui m’est adressée je n’ai même pas vu de tofu l’apporter, ...fervante guerrière ecaflipette de 137ème cercle vous êtes convié à une réunion, dans votre très chère et adorée Bonta, réunion du plus grand intérêt. Votre présence y est obligatoire. Cordialement, Amayiro »

« Encore une autre missions… », soupira Mace.


Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lune-Blanche
Pichon Rose
Pichon Rose
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Localisation : La où le vent m'emportera...
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mar 5 Fév 2008 - 23:24

Au sous-sol d’une obscure taverne de Bonta se tenait une réunion extraordinaire. Enfin pas si extraordinaire que ça puisque les réunions étaient surtout prétexte à saoulerie, concours de blagues pourries et tentatives de débauche des membres féminin. Celle qui dans le groupe représentait un semblant d’autorité dans ces joyeux bordels était Mace. Bien que personne ne le sache, Windows n’était pas son véritable nom mais un sobriquet qu’elle portait, son père s’étant défenestré d’effroi à sa naissance. La petite Mace ne s’en étant jamais remis, depuis elle se travestissait et cachait le reste de son caractère névrotique derrière un ego surdimensionné, et le doux nom de Winnie-l’ourson. C’était d’ailleurs cette chère Mace que les autres fidèles bontarien attendait.

« J’aime pas attendre.
_On sait Millam, on sait. »


Autour de la table de la salle de la taverne poireautait, chope a la main, trois éminents aventuriers. Tomdel, le cra, Millam le sacrieur et Lune-Blanche l’éniripsa.
Lune, comme beaucoup d’éniripsa avait la fâcheuse habitude de piqué des roupillons à l’ombre des goyaviers géants de pandala et durant l’une de ces siestes un fruit trop mûr c’était détaché de l’arbre… Elle n’obtint pas, malheureusement, de génie newtonien mais une lourde goyave violette en guise de tête lui causant d’horrible lumbago mais lui assurant une paix royale face aux délicates avances des célibataires du groupe. Millam, vous l’aurez déjà compris, jouait le rôle du grincheux de service. Rôle d’autant plus pénible pour ses compagnons d’arme que lui incombait la tâche d’accumuler à leur place plaies, bosses et autres ecchymoses.


« N’empêche que j’aime pas attendre. »

Alors que tous s’impatientaient, le petit bruit métallique qui avait pu se confondre, quelques secondes avant, avec le tintement d’une cloche s’était prodigieusement amplifié. Il s’approchait de la taverne et, à moins qu’elles leurs étaient soudainement poussées des pattes et qu’étaient née en elles une étrange envie de se remplir à ras bord de bière, on pouvait logiquement écarter l’hypothèse d’une cloche.

« Ah ! Fît Tomdel le sourire aux lèvres. Le voilà. »

Le bruit s‘était maintenant changé en épouvantable « bling ! Bling ! ». Quelque chose de hautement ferrigineux semblait avoir la ferme intention de descendre les escaliers pour venir les rejoindre. Mace était bien là. Le vacarme causé par son arrivée s’expliquait maintenant. Elle portait en effet une demi-douzaine d’amulettes, de bracelets et d’anneaux, deux ou trois épées dans le dos, quelques casques débordant de son sac et, sur sa tête, on pouvait voir une magnifique coiffe en bois de bambou.

« Bien, braves guerriers, je suis prête, nous pouvons partir ! Mais on part où au fait ?
_On doit retrouver le chef de guerre bouftou et la horde qui l’accompagne qui se sont échappés de la réserve d’Amakna.
_Pardon ?
_La mission que Bonta nous a confié consiste à découvrir où se sont cachés le chef et sa horde.
_Et nous devons le ramener comment ? En boîte de conserve, en steak finement haché, encore vivant ?
_Ceci n’a pas était spécifié.
_Dans ce cas hâtons nous pas une minutes à perdre. »


Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lune-Blanche
Pichon Rose
Pichon Rose
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Localisation : La où le vent m'emportera...
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mar 5 Fév 2008 - 23:27

Alors qu’il entamait a peine sa 43ème sieste digestive de la journée, le chef de guerre bouftou fut interrompu par un bruit sifflant. De mauvaise grâce il risqua un coup d’œil, juste à temps pour voir une flèche bleutée filer dans l’azur et se figer dans l’arrière-train de l’un des bouftous de sa horde. Son sang ne fit qu’un tour ! Il souleva sa masse imposante en dégageant involontairement une odeur que seule les femelles bouftous, connues pour leurs système olfactif particulièrement défaillant, peuvent trouver attirante.

L’infâme auteur du séanticide était encore là, l’arc a la main, à l’orée de la forêt. Pas trop sûr de son impression première le chef de guerre bouftou plissa les yeux. Un bec long et effilé, un tas de plumes rouges dans le dos non, il ne s'était pas trompé, sa harde se faisait bien attaquer par un oiseau, mais un oiseau qui se tenait sur deux jambes et tirait des flèches.

Il ne comprenait pas bien, les seuls oiseaux qu'ils connaissaient étaient soit jaunes et très rapide, soit tout petit, toutes les couleurs et très utile pour les problèmes d'encombrement nasal (Certaines de ces bestioles semblaient, en effet, raffoler de ce que contenait les nasaux du chef de guerre, ce qui expliquait d'ailleurs l'existence d'exemplaires verts de cette espèce). Il n'avait jamais eu de problème avec eux auparavant et n'en avait même jamais vu tirer à l'arc (ni être capable de le faire d'ailleurs).


Ses hésitations s'évanouirent lorsque l'horripilant volatile se permis de lancer coup pour coup deux nouvelles flèches sur sa harde effrayée. D'un cri furieux, il ramena ses braves bouftous sur le sentier de guerre et tous du plus petit au plus gros pointèrent leur groin résolu vers l'étranger et chargèrent. Les flèches volèrent et le chef vit tomber, fauché en pleine course, l'un des plus gros bouftou de sa meute mais il ne pouvait plus faire demi-tour maintenant sans perdre tout la face auprès des femelles, ce qui avait, pour un bouftou, les mêmes conséquences que rentrer à la maison après minuit les yeux rouges, une tâche humide au pantalon et une immense marque de vomissure sur sa chemise.

Les bouftous s'approchaient et il découvrit avec fierté et soulagement que les flèches du sale rapace n'avaient finalement pas fait tant de dégât. Ils allaient enfin pouvoir mettre en pièce ce satané... Où était-il ? La volaille fourbesque avait profité de ce modeste instant d'autocongratulation pour s'enfoncer dans la forêt. Tous s'arrêtèrent aux pieds des arbres, hésitant, attendant un nouvel ordre de leur meneur.

Tant pis, il était maintenant trop furieux pour faire machine arrière, un grognement rauque et toute la harde quitta la clairière pour l'épaisse forêt. Ils n'y entrèrent tout de même qu'au pas, ne sachant pas vraiment à quoi s'attendre. Les forêts étaient le domaine de leur cousin dégénéré bouffeur de gland, les sangliers, et c'était un lieu qu'aucun bouftou sain d'esprit ne visitait sans une bonne raison.


Apparemment ils considéraient que pourchasser un piaf bipède tireur de flèches en était une. La végétation dense empêchait le chef d'avoir un oeil sur sa meute. Ca ne faisait rien, n'importe lequel de ces valeureux bouftous pourrait sans difficulté se débarrasser de ce foutu bouffeur de graine une fois qu'il lui aurait mis le sabot dessus. Enfin, c'est ce qu'il pensait avant d'entendre un mugissement atroce d'un de ces frères. Ni une, ni deux, il bondit dans sa direction faisant fi des buissons, ronces et autres écureuils qui se trouvait sur sa route. Pourtant, il arriva trop tard. Allongé sur le flanc, terrassé, il avait plus l'air d'un porc-épic avec toutes ces flèches plantées dans le bidon. C'était triste, oui pour sur, mais aussi jubilatoire. L'infâme oiseau était pris sur le fait et, raison de plus pour le chef de se satisfaire, il lui tournait le dos. En effet, concentré sur son combat, il n'avait pas encore perçu sa présence. La gueule du chef bouftou se déforma en une grimace horrible qui est comparable, et ça n'importe quel osamodas pré pubère serait en mesure de vous le dire, à un sourire sur une bouche humaine et il s'apprêta à charger quand quelqu'un se permit « coucou » joyeux derrière lui.

Bien qu'ignorant complètement la signification du mot coucou la bête se retourna, pour tomber nez à nez avec Mace, les dagues aiguisées et prêtes à être utilisées. L'écaflipette souriait d'un air jovial et, sans prévenir, décrocha un violent coup de dagues. Il vint alors à l'esprit au chef de guerre bouftou que, peut-être, l'oiseau qu'il avait pourchassé depuis tout à l'heure était un cra. C'est sur cet éclair de génie (à l'échelle bouftienne) que la vie du chef s'éteignit avec force effets pyrotechniques et une odeur, étrangement pas si désagréable, de bacon grillé. Revêtu de son élégante cape en bois Mace et ses amis prirent le chemin de Bonta pour y ramener une preuve de leur mission accomplie.

J’ai connu les mercenaires via Jiva. L’idée de faire évoluer son personnage de la manière dont on aimerai le voir me séduit. Cependant mon amateurisme dans le rôle play ne sera pas, j’espère, un frein pour donner une suite a ce post.


Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lune-Blanche
Pichon Rose
Pichon Rose
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Localisation : La où le vent m'emportera...
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mar 5 Fév 2008 - 23:27

Voila la totalité de ma candid' maintenant j'attend de voir ce que vous en pensez Wink

[Edit: j'ai corrigé les "il" remplacé par des "elle" si vous en voyez ncore faites moi signe.]


Dernière édition par le Mer 6 Fév 2008 - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nicovtec
Décapiteur de Sylargh
Décapiteur de Sylargh
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 33
Localisation : Aux cotés de prupru <3 Je l'aime!
Réputation : 1
Date d'inscription : 11/11/2006

Présentation :
Rang: Bras Droit
Fonction dans L'Alliance: Responsable de la Communication Interne
Liste des Métiers:

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mar 5 Fév 2008 - 23:51

Je ne suis pas spécialiste mais j'ai adoré le début.
Revenir en haut Aller en bas
Lune-Blanche
Pichon Rose
Pichon Rose
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 30
Localisation : La où le vent m'emportera...
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mer 6 Fév 2008 - 0:05

Voyant la ferveur de Nico suite a son récit Lune commença a dire :

"Mon cher Nico, Zaza il a dis on répond en Rp ça sera plus sympa et ca évitera que tu sois bannis comme il l'a promis Wink"

Lune sauta de sa chaise et s'en alla d'un pas décidé
Revenir en haut Aller en bas
Yahman
Tofu Ventripotant
Tofu Ventripotant
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 26
Localisation : Nantes
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mer 6 Fév 2008 - 12:58

[HRP]J'vois pas trop comment on fait pour relever les fautes tout en RPant, mais puisque je suis obligé... x) [/HRP]

Yahman corrigea :

_Ceci n’a pas été spécifié.
_Dans ce cas hâtons nous, pas une minute [pas de s] à perdre.

un fruit trop mûr s’était détaché"

L’histoire débute dans le belle et enivrante cité [pas de e] d’Astrub

Confortablement installée (?) à son bureau, Mace-Windows

« Encore une autre mission [pas de s]… », soupira Mace

tentatives de débauche des membres féminins.

Autour de la table de la salle de la taverne poireautaient, chope a la main, trois éminents aventuriers.

Il ne comprenait pas bien, les seuls oiseaux qu'il [sujet=chef de guerre bouftou ^^] connaissait étaient soit jaunes et très rapides, soit tout petits et de toutes les couleurs, et très utiles pour les problèmes d'encombrement nasal

Lune, comme beaucoup d’éniripsas, avait la fâcheuse habitude de piquer des roupillons

D'un cri furieux, il ramena ses braves bouftous sur le sentier de guerre et tous, du plus petit au plus gros, pointèrent leur groin résolu vers l'étranger et chargèrent. [Ouais, je sais, je chipote x)]

Yahman ne releva que ces maigres erreurs, et apprécia beaucoup entendre la voix délicate de Lune lui conter cette histoire.


[HRP]Pas moyen, je sais pas comment dire le suite en RPant x). Sinon, précise bien tes niveaux de personnage, tes identifiants (vu que tu parles de plusieurs persos, on peut pas savoir s'ils sont tous a toi) et je crois que tu peux inscrire qu'un seul perso chez les Erinyes. Indique aussi quand tu es Hors-RP par des balises [HRP] [/HRP] (à la fin). Sinon, vers le début, t'as employé le terme "abusé" je trouve ça bizarre, dans un récit conté de cette manière ^^. Sinon, joli boulot, j'ai vraiment apprécié, je pense que tu as le potentiel pour etre une Erinye.
Ton texte contient tous les ingrédients indispensables : humour dofusien, histoire bien structurée, biographies des personnages amusantes et diversifiées...

Sinon, oublie pas de bien connaître leur histoire (détails sur leur forum), ils te poseront quelques questions en rapport avec ça.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Apocalips
Tofu Ventripotant
Tofu Ventripotant
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 27
Localisation : Lyon
Réputation : -1
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mer 6 Fév 2008 - 14:07

J'ai adoré ! Vraiment bravo a toi Jojo c'était très bien ! On devrais en faire un livre *_*
Revenir en haut Aller en bas
nicovtec
Décapiteur de Sylargh
Décapiteur de Sylargh
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 33
Localisation : Aux cotés de prupru <3 Je l'aime!
Réputation : 1
Date d'inscription : 11/11/2006

Présentation :
Rang: Bras Droit
Fonction dans L'Alliance: Responsable de la Communication Interne
Liste des Métiers:

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Mer 6 Fév 2008 - 15:21

Apo, comme moi, tu vasetre banni Very Happy Bienvenu au club!
Revenir en haut Aller en bas
Apocalips
Tofu Ventripotant
Tofu Ventripotant
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 27
Localisation : Lyon
Réputation : -1
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   Jeu 7 Fév 2008 - 13:27

Mdr ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois au pays des Erinyes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois au pays des Erinyes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Taverne O 20 100 O-
Sauter vers: